Restauration en béton

A Reims, les halles du Boulingrin sont considérées comme une verrue par les uns et comme un monument faisant parti de l’histoire de la ville, mais aussi de la construction en béton, par les autres. C’est à ces fameux « autres » à qui la municipalité a donné raison en engageant les travaux de restauration de cet édifice.

Halles.png

Construit par l’architecte Emile Maigrot (1880-1961) avec la collaboration de l’ingénieur Eugène Freyssinet(1879-1962), le chantier commence en avril 1927 pour une inauguration le 26 octobre 1929. Principalement utilisées comme marché couvert, les halles ont servi aussi de lieu d’exposition. Mais pour des raisons de sécurité, le marché ferme en 1988 suite à une dégradation avancé du béton.
Le 9 janvier 1990, son classement au titre de monument historique est prononcé.
Aprés consultation des entreprises de janvier 2009 à janvier 2010, les travaux commencent en février 2010 et vont se prolonger jusqu’en février 2012.

coupe_halles.png

Le projet de restauration va plus loin que l’entretien de la structure, il doit donner une nouvelle vie à ce bâtiment.

Ce chantier de restauration va servir de référence pour les chantiers à venir de restauration du patrimoine en béton. Il est piloté par L. Phulpin de l’entreprise Lefèvre et suivi par le LRMH (laboratoire de recherche des monuments historiques), entité du ministère de la culture.
Il sera intéressant de suivre l’évolution du chantier en collaboration avec le LRMH et l’entreprise Lefèvre (ce que je vais m’employer à faire!), pour prendre connaissance des différents diagnostiques et analyses faits sur place mais aussi des phénomènes chimiques permettant la restauration des bétons.
Je compte vous donner régulièrement des informations sur l’avancée du chantier et sur les solutions techniques apportées.

Quelques infos complémentaires:
Entretien avec M. Adeline Hazan Maire de Reims
Journal télévisé Reportage sur FR3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.