Petit manifeste pour une écologie existentielle

Petit manifeste pour une écologie existentielle
De Thierry Paquot chez Bourin éditeur

Parce que les décideurs politiques sous-estiment totalement l’enjeu écologique.
Parce que les décideurs économiques ne pensent qu’à leurs profits.
Parce que les « sommets de la Terre » ne sont bien souvent que des shows médiatiques.
Parce que chacun rejette la responsabilité sur l’autre.
l’espèce humaine est en danger de mort, et c’est à chaque individu d’agir pour tenter de la sauver.
L’impératif écologique ne concerne pas seulement la faune et la flore, le climat et les ressources énergétiques, il vise également l’humain dans son unité, son écologie temporelle et son écologie culturelle. Il concerne nos moindres faits et gestes, et ne peut être traité à part. Non au ministère du développement durable, non aux institutions spécialisées qui émiettent les actions et les procédures. c’est toute l’organisation politique, économique et sociale qu’il s’agit d’aborder écologiquement.
Si les décideurs ne veulent rien entendre, alors utilisons l’arme pacifique de la désobéissance civique pour gagner ce combat!

Thierry Paquot petit_manifeste.JPG

Petite phrase tirée du chapitre « l’écologie des langues »: « Quand un métier disparaît, c’est tout une langue qui se tait. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.