Domaine de Méréville

Une journée de travail comme on aimerait en avoir plus souvent!
Une semaine qui commence bien, avec la visite, à une heure de Paris, du domaine de Méréville: 58 hectares de terrain couvert d’aménagements artificiels laissés à l’abandon durant des années. Le Conseil Général a décidé de redonner vie à ce lieu surprenant.

Tout ce que vous allez voir sur ces photos est artificiel, réalisé par la main de l’Homme!
On commence par le pont de roche et sa cascade.

Passages, enrochements, rocailles, rivières et autres réseaux d’eau, absolument tout a été façonné avec précision.

En faisant le tour du parc et de ses nombreuses constructions, comme ici le moulin du pont, on trouve des éléments de maçonneries très fines…

…comme ce colombier (ou ce qu’il en reste!).

Là, je suis à l’intérieur d’une cascade qui n’est plus en eau (heureusement!) mais que j’espère voir fonctionner un jour.

Je ressors par un passage comme il y en a beaucoup!

Puis un escalier en pierres maçonnées recouvert de feuilles…

…un autre en briques pour descendre.

puis un autre…

…pour arriver dans une grotte, elle aussi artificielle mais qu’on pourrait prendre pour naturelle!

Au sol, dans la grotte, une superbe calade. Il y en a sur les chemins et les allées qui malheureusement ont été recouvertes, au fur et à mesure du temps, par la végétation et la terre.

Des jeux d’eau et de lumière à chaque points du domaine.

De vrais tableaux grandeur nature! Ici vue du château avec le pont en ruine (construit en ruine dès sa création!).

Même le potager fait partie de ces tableaux.

Une partie bien conservée, c’est le chemin couvert qui donne, par ses ouvertures, des points de vues tous différents sur le domaine.

Là aussi, la calade est parfaitement conservée.

La dernière fenêtre est une vue sur le château.

De l’extérieur, on aperçoit à peine le chemin couvert.

Le petit pont qui vient d’être restauré.

Et bien sur, dans le domaine nos amies les bêtes sont bien présentes!

Tout ceci n’est qu’un bref aperçu d’une journée d’errance dans le domaine accompagné du jardinier en chef.
Un beau projet de restauration du patrimoine pour lequel les maçons et jardiniers paysagistes vont avoir beaucoup de travail (et moi d’autres billets à rédiger!)

 

2 réflexions au sujet de « Domaine de Méréville »

  1. Ping : Fondation Louis Vuitton | Concrete Know-how

  2. cette ballade est apaisante….
    le travail de l’homme sur la nature et de la nature sur les ouvrages est formidable,
    à quand une visite organisée ! mes yeux et mon appareil sont mis en appétit .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.