L’hôpital est-il malade?

Après avoir fréquenté à plusieurs reprises le service des urgences durant la semaine, j’ai eu le temps de me poser énormément de questions et de mener quelques réflexions sur la société dans la quelle nous vivons.

Notre quotidien est fait de dossiers plus urgents les uns que les autres… Tout en gérant les imprévus qui viennent se glisser dans notre planning!
Oui, c’est perturbant, c’est fatiguant, c’est « stressant »(mot derrière lequel on place une multitude de pathologies!)…et curieusement c’est ce qui nous anime et nous motive. Dans ce monde de l’urgence quotidienne, les défis, les challenges sont à relever non stop!
Combien de fois avez-vous entendu : »quel monde de fou! », « tout va trop vite! », « j’arrive pas à suivre! »…

Eh bien cette semaine, j’ai trouvé le lieu où le temps s’arrête! 3h, 5h jusqu’à 7h d’attente! (Ça laisse le temps de réfléchir!) Curieusement, pas d’incivilité, tout le monde prend son mal en patience ( c’est le cas de le dire!).
Une semaine formidable, entre attente, grève des médecins (je reconnais qu’il manque du personnel médical), panne informatique générale et du coup visites légèrement bâclées.
Moi qui imaginait ce service en ébullition, avec du personnel « speed » et des docteurs hyper performants!!
J’apprends après une semaine de traitement intensif jour et nuit (réveil toutes les heures pour 15 à 30 minutes de soins), 4 visites à 48 heures d’intervalles et un arrêt de travail à cause d’un rythme de sommeil décalé, je m’entends dire : « mais monsieur après 48h, on aurait du diminuer votre traitement! ».
Évidement, grâce à notre système de santé, la prise en charge est totale. Mais ça pose beaucoup d’interrogation sur la santé du système!
En conclusion, ce service des « urgences » ne porte pas bien son nom! Et sachez que…Oui! il y a encore des endroits sur terre où on prends le temps de vivre!

2 réflexions au sujet de « L’hôpital est-il malade? »

  1. Le billet date de 2012, mais la situation n’a pas dû changer beaucoup ! Au delà du manque d’effectifs, le système est à revoir…ainsi que les habitudes des patients.

  2. La France malade de sa santé. C’est con en pleine période de vacances où pour tous c’est signe de bien vivre en farniente…. d’estives. Faut-il interdire aux soignants de se mettre en vacances au risque de laisser la santé vacante et en jachère ?

    https://wp.me/p4Im0Q-2ud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.