Belgique… Encore!

Gant
Le Beffroi est le fier symbole de l’indépendance de la ville. Cette tour abrite toujours les privilèges de la ville reçus en 1180. La Halle aux Draps est attenante au Beffroi. L’ancienne maison du geôlier s’adosse au coin de la Halle aux Draps. Sur la façade avant trône le Mammelokker, terme issu du dialecte gantois, illustrant la légende de Cimon qui, condamné à mourir de faim, fut allaité quotidiennement par sa fille et ainsi sauvé. Le Beffroi est la tour centrale de la célèbre enfilade de tours, comprenant aussi la cathédrale Saint-Bavon et l’église Saint-Nicolas.

20140609-232712-84432492.jpg

20140610-215746-79066802.jpg

20140610-215909-79149461.jpg

L’Hôtel de Ville de Gand est un bâtiment aux nombreuses facettes. Le style gothique flamboyant de la façade qui donne dans la Hoogpoort contraste vivement avec le style renaissance plutôt sobre de celle du Botermarkt.

À l’intérieur, vous faites aussi connaissance avec nombre de styles différents: la Salle de l’Arsenal et sa voûte en bois, la magnifique Chapelle de mariage et ses six vitraux représentant les comtes de Flandre, la Salle de Pacification et son labyrinthe de carrelages blancs et noirs, symbole de la quête de la justice et du bonheur, etc.

Visite virtuelle de l’Hôtel de Ville. ( photo 360°)

20140610-215748-79068041.jpg

20140610-215911-79151844.jpg

20140610-215910-79150747.jpg

Montrer qui dirigeait, c’est ce que Philippe d’Alsace désirait. Il a donc reconstruit l’imposant Château des Comtes (1180).

20140610-215913-79153141.jpg

La Grande Boucherie date du début du 15e siècle. Les halles étaient des marchés couverts où la vente a été centralisée pour garder un œil sur la fraîcheur et la qualité de la viande. Le bâtiment possède une remarquable et magnifique charpente ouverte en bois.

20140610-220834-79714987.jpg

Dans l’ancien marché aux poissons se rencontrent l’histoire séculaire et technologie de pointe. Face au Château des Comtes trône sur la porte d’entrée monumentale (1689) Neptune, flanqué de la Lys (femme) et de l’Escaut (homme).

20140610-220833-79713891.jpg

Le Quai aux Herbes (Graslei). Ce port médiéval avec sa rangée unique de bâtiments historiques qui se reflètent dans la longue rivière est aujourd’hui un lieu de rencontre par excellence. Jeunes et plus âgés se retrouvent sur l’une des nombreuses terrasses ou simplement le long de l’eau. C’est le cœur ardent du centre-ville gantois. La Maison des Mesureurs de grains (Korenmetershuis), la Maison de la guilde des Francs-Bateliers (Gildehuis van de Vrije Schippers), la Maison de l’Étape du Blé (Spijker)… chaque maison du Quais aux Herbes a sa propre histoire. Elles constituent ensemble l’histoire de l’essor incroyable de l’économie gantoise au Moyen Âge. Le Quai aux Blés (Korenlei) se trouve sur l’autre rive. Il ne reste, pour un certain nombre de bâtiments originaux, que les (authentiques !) façades.

20140610-220836-79716091.jpg

20140610-220945-79785348.jpg

20140610-220947-79787670.jpg

20140610-220946-79786505.jpg

20140610-221503-80103874.jpg

Du haut du pont Saint-Michel, lancez-vous dans une petite ronde. Où que vous regardiez, la beauté vous assaille de toutes parts.

Le Graslei et le Korenlei, le Marché aux Poissons réaménagé et le Château des Comtes au loin, l’église Saint-Michel, l’arrière du Pand. Et, bien sûr, la célèbre rangée de tours, que vous ne pouvez saisir d’un regard que d’ici.

Découvrez Gand à 360° depuis le Pont Saint-Michel.

20140610-221546-80146422.jpg

20140610-221547-80147636.jpg

Bâtie en pierres bleues de Tournai, cette église est l’un des plus beaux exemples de gothique scaldien. Sa tour quadrangulaire, qui surplombe non pas l’entrée mais la croisée de la nef principale et des nefs latérales, est tout simplement unique. Elle fait office de lanterne naturelle car la lumière pénètre directement dans le transept.

20140610-222310-80590621.jpg

20140610-222435-80675122.jpg

La halle polyvalente et ouverte est une petite merveille architecturale que nous devons à Robbrecht & Daem / Marie-José Van Hee architectes. Les éléments les plus frappants sont la structure du toit et l’utilisation du verre, du bois et du béton. La halle peut des concerts, des spectacles de danse et des marchés. J’y reviendrai dans un autre billet!

20140610-222513-80713228.jpg

Face à l’église Saint-Nicolas, de l’autre côté de la rue, se trouve la véritable Maison des Maçons du XVIe siècle. Au sommet du pignon à redans, six danseurs tournent joyeusement au gré du vent. Une cave datant du XIIIe siècle se trouve sous le bâtiment, propriété de la province de la Flandre orientale et de l’office du tourisme de la Flandre orientale.

La véritable Maison des Maçons, en effet, car une réplique exacte se trouve sur le Graslei. Cette dernière a été reconstruite selon les plans originaux en 1913 pour l’exposition universelle. L’original avait disparu derrière d’affreuses façades et avait ensuite été… oublié. Jusqu’à ce qu’il soit retrouvé en 1976 à l’occasion de travaux de transformation.

20140610-222644-80804221.jpg

Le théâtre Royal Néerlandais.

20140610-222804-80884614.jpg

Comme nous n’avons pas tout vu, nous allons être obligé d’y retourner!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.