Thaïlande 2

Dans la jungle !

Nous avons eu la chance d’avoir notre guide privé. À trois dans la jungle, la progression et plus rapide et One (Wan) notre guide prend donc bien le temps de nous faire découvrir son univers et son mode de vie durant trois jours (il est né et il vie dans un village en bordure de jungle).

Il montre et explique les plantes qui soignent ( très efficace, j’ai testé sur une coupure provoquée par une plante), les plantes dangereuses, les plantes qui nourrissent.

Un guide en tongs! La jungle au nord de Chiangmai, c’est comme la montagne chez nous avec la végétation en plus. Ça monte, ça descend, on ne voit pas toujours où on pose les pieds, par moment , on empreinte des touts petits chemins de glaise tassés et gorgés d’humidité par les pluies de la veille et donc très glissants. On traverse et on longe des cours d’eau et des torrents, on se baigne sous des chutes d’eau… et bien One, il fait tous ça en tongs!!


L’avantage d’être deux avec le guide, c’est que lors des pauses, il confectionne tout un tas de trucs avec ce qu’il a ramassé en chemin(feuille, morceau de bambou,…).

Les guides sont de bons cuisiniers ( en tout cas les deux que nous avons eu le sont!), ce sont eux qui préparent à manger avec les achats fait avant le départ ou dans les petits villages et campements rencontrés. Du riz ou des pâtes thaïe préparées le matin au réveil puis enveloppées dans une feuille de bananier sont tièdes à la pause de midi, on peut ainsi les déguster avec les baguettes fabriquées par le guide.

img_3572

Pour voir la vidéo, cliquez ici !!

Ah!… Les criquets…et bien c’est bon!!! Pour les attraper, il faut se munir de son bâton de marche (bambou taillé par le guide), choisir les plus gros (bah oui!, y plus à manger!), puis les immobiliser en appuyant sur la tête avec le bâton avant de les saisir. Ils sont faciles à repérer, ils produisent un sifflement puissant que l’on peut confondre avec une turbine ou un gros moteur électrique, mais dans la jungle, il n’y en a pas beaucoup…donc ce sont bien des criquets!!


Une fois attrapés, il faut les placer directement dans les braises du feu, ils grillent quasi instantanément. Il ne faut surtout pas les laisser trop longtemps, la chaire doit être cuite mais rester moelleuse. Une fois cuit, il faut tirer délicatement sur l’abdomen et la tête afin d’extraire le tube digestif.

img_3527
Voilà c’est prêt! Il n’y a plus qu’à déguster!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.