Les encombrants

à lire quand on dispose d’environ une heure.

Un petit village du nord de la France. Tout le monde se connaît. tout le monde feint d’ignorer ce qu’il sait des autres. Jean l’orphelin a grandi dans les bois voisins. Devenu adulte, il est l’idiot, qu’on injurie ou qu’on bénit. Il est peu comme ces encombrants dont on se débarrasse sur le trottoir, une fois par an, le jour des monstres, et dont il meuble sa baraque perchée sur la fourche d’un arbre… au pied duquel, un matin, on retrouve le corps sans vie d’une jeune fille.

livre_002.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.