La Route

De Cormac Mac Carthy aux éditions de l’Olivier.
Prix Pulitzer 2007.

« Et si vous étiez le dernier homme sur terre? »

IMG_1873.JPG

Un cadeau de Noël que je lis seulement maintenant, avec une couverture « disco ». Une édition Collector, à tirage limité.

Curieuse histoire qu’est celle-ci!
Un homme et son fils en errance sur une Terre détruite, brûlée, pillée, ravagée seul l’instinct de survie les fait avancer dans se paysage désespérant afin d’arriver vers une « terre promise » qui n’existe peut-être pas.
Chaque minute est une minute de vie, chaque pas les fait se rapprocher d’un but inconnu.
On ressent en permanence la menace de la mort, la souffrance, la faim, le froid, la crasse, toute une misère que l’on imagine même pas.

Une histoire prenante qui fait réfléchir à des fondamentaux que l’on a tendance à oublier.
Livre à lire, mais attention aux âmes sensibles!

Une réflexion au sujet de « La Route »

  1. Effectivement , curieuse lecture , mais pour l’avoir lu,cette histoire s’impose et se lit avec une certain trouble tout en étant pris dans l’histoire jusqu’au bout. Le pouvoir de l’écriture sur l’imagination et le ressenti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.